Les auteurs

Une vingtaine d’auteurs et d’auteures réunis pour des rencontres littéraires à Eymoutiers

Victor Collet

Victor Collet a vécu, mené ses recherches et milité dix ans à Nanterre, des luttes de quartier à la défense des étrangers et auprès des habitants des bidonvilles d’aujourd’hui. Son étude Nanterre, du bidonville à la cité est paru chez Agone en mars 2019.

Alain Damasio

Auteur de trois romans phares de la science-fiction contemporaine, La Zone du Dehors, La Horde du Contrevent et le tout récent Les Furtifs, cet auteur a su toucher un vaste public en extrapolant les tendances les plus dangereuses de nos sociétés (du contrôle généralisé à la privatisation de tout), et les formes de résistance apparues aujourd’hui, dans les ZAD et ailleurs. Son travail de romancier s’accompagne de productions audio-visuelle en collaboration avec des vidéastes et des musiciens.

Hervé Denès

Traducteur de l’anglais (Zelda Popkin, Congés pour meurtre ; Boxcar Bertha, Une autobio- graphie…), du chinois (Li Jingze, Relations secrètes ; Xu Zecheng, La Grande harmonie…), de l’italien et de l’espagnol, il est aussi l’auteur de deux livres sur la Chine en collaboration avec Charles Reeve et d’un émouvant récit de souvenirs dans la Chine à la veille de la Révolution culturelle : Douceur de l’aube (­L’insomniaque).

David Dufresne

Deux fois lauréat du Prix des Assises du journalisme, en 2012, pour Tarnac, magasin général, et en 2019 pour son travail sur le décompte des blessures des Gilets Jaunes dans son blog « Allô, place Beauveau », auteur de nombreux ouvrages dont le récent récit de journalisme subjectif On ne vit qu’une heure. Une virée avec Jacques Brel (Seuil, 2018), de documentaires et de webdocumentaires, c’est une figure reconnue et respectée dans un métier si souvent remis en cause.

Nicolas Fargues

Nicolas Fargues a publié douze romans aux éditions P.O.L. Enfance au Cameroun, au Liban puis en Corse, études à Paris. Deux ans de coopération en Indonésie, retour à Paris, petits boulots, publication en 2000 du Tour du propriétaire. Depuis 2002, a vécu à Diego-Suarez, Yaoundé et Wellington. Ses derniers ouvrages parus sont Je ne suis pas une héroïne (P.O.L, 2018) et Attache le cœur (P.O.L, 2018).

Golo

Avec son complice Franck, Golo a signé des albums chez Futuropolis, Dargaud et Casterman puis a continué seul dans le mensuel (A Suivre) en adaptant Mendiants et Orgueilleux d’Albert Cossery. Parmi ses ouvrages : B.Traven, portrait d’un anonyme célèbre (Futuropolis) ; Mes mille et une nuits au Caire (Futuropolis) ; Chroniques de la nécropole, en collaboration avec Dibou (Futuropolis), Istrati (Actes Sud bd).

Hervé Le Corre

Hervé Le Corre a reçu le grand prix de littérature policière en 2009, le Prix Mystère de la Critique 2010 pour Les Cœurs déchiquetés (Rivages Noir, 2012) et les prix Le Point du Polar européen 2014, Landerneau polar 2014 et Michel-Lebrun 2014 pour Après la guerre (Rivages Thriller, 2014). Ses derniers ouvrages parus sont Prendre les loups pour des chiens (Rivages Noir, 2017) et Dans l’ombre du brasier (Rivages, 2019).

Marin Ledun

Héritier du néopolar, Marin Ledun pose la question des limites du progrès et de la maîtrise des corps dans la société industrielle. Ses derniers livres parus sont Ils ont voulu nous civiliser (Ombres Noires, 2017 ; J’ai Lu, 2018) Salut à toi ô mon frère (Gallimard série Noire, 2018) et La vie en Rose (Gallimard série Noire, 2019)..

Jérôme Leroy

Jérôme Leroy a été professeur de français avant de se consacrer à la littérature. Il est l’auteur de romans, de nouvelles et de poèmes. Ses livres mélangent les genres du roman noir, du roman policier et de l’anticipation. Ses derniers livres parus sont Un peu tard dans la saison (La Table Ronde, 2017) ; La petite gauloise (La Manufacture de Livres, 2018) ; Nager vers la Norvège (La Table ronde, 2019).

Frédéric Lordon

Chercheur en philosophie au CNRS. Il anime également le blog « La pompe à phynance » sur le site du Monde diplomatique. Parmi ses derniers ouvrages parus : Les Affects de la politique (Seuil, 2016), La condition anarchique (Seuil, 2018).

Hugues Pagan

Hugues Pagan est romancier et scénariste. Il a exercé différents ­métiers avant de se lancer dans l’écriture. Pour beaucoup d’amateurs, cet ancien flic est aussi un des plus grands écrivains français du polar. Ses derniers livres parus sont Profil perdu (Rivages noir, 2017) et Mauvaises nouvelles du front (Rivages noir, 2018).

Karine Parrot

Karine Parrot est professeure de droit à l’Université de Cergy-Pontoise, membre du GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigré.es). Son livre, Carte blanche. L’État contre les étrangers, est paru à La Fabrique en mars 2019.

Chantal Pelletier

Chantal Pelletier navigue des nouvelles aux polars, du théâtre (elle a été une des Trois Jeanne) aux romans, dont quatre ont été publiés chez Joëlle Losfeld : Paradis andalous, 2007 ; De bouche à bouches, 2011 ; Cinq femmes chinoises, 2013 ; Et elles croyaient en Jean-Luc Godard, 2015. Son livre Nos derniers festins est paru à la Série Noire en mai 2019.

Gilles Perrault

Gilles Perrault est l’auteur de récits-enquêtes qui ont fait date (L’Orchestre rouge, Le Pull-over rouge, Notre ami le Roi…), de la fresque historique Le Secret du roi, et de romans dont Le Garçon aux yeux gris, Les vacances de l’oberleutnant von La Rochelle… Ses derniers livres parus sont Dictionnaire amoureux de la Résistance, Plon/Fayard, 2014 ; Grand-père, Le Seuil, 2016 et La Justice expliquée à ma petite-fille, Le Seuil, 2017.

Béatrice Roudet-Marçu

Angliciste, traduit des romans d’auteurs africains, anglais, nord-américains (Michiel Heyns, Sue Miller, James Patterson…) Elle traduit également pour la presse et pour des institutions internationales. Après avoir enseigné l’interprétariat à l’Université de Londres, elle est aujourd’hui chargée de cours à l’Ecole de Traduction Littéraire.

Serge Quadruppani

Serge Quadruppani est romancier, essayiste, éditeur et traducteur, notamment de la série des Commissaire Montalbano d’Andrea Camilleri. Auteur d’une quarantaine de livres, ses derniers ouvrages parus sont Loups solitaires (Métailié, 2017) ; Le monde des grands projets et ses ennemis (La Découverte, 2018) et Sur l’île de Lucifer (La Geste, 2018).

Tito Topin

Né au Maroc, Tito Topin est écrivain, scénariste, graphiste et illustrateur. Auteur d’une quarantaine de livres, il a collaboré avec Jean Yanne et a créé la série Navarro, avec Roger Hanin dans le rôle-titre. Ses derniers livres parus sont L’exil des mécréants (La manufacture de Livres, 2017) et 55 de fièvre (La manufacture de Livres, 2018).

Éric Vuillard

Éric Vuillard est écrivain et cinéaste. Il a réalisé deux films, L’homme qui marche et Mateo Falcone. Il a reçu le prix Franz-Hessel 2012 et le prix Valery-Larbaud 2013 pour deux récits publiés chez Actes Sud, La bataille d’Occident et Congo, ainsi que le prix Joseph-Kessel 2015 pour Tristesse de la terre, le prix Alexandre Viallate pour 14 juillet et le prix Goncourt 2017 pour L’ordre du jour. Son dernier livre paru est La guerre des pauvres (Actes Sud, 2018).


Photo de Man Ray : « Groupe de dadaïstes en 1921 ».


Partager cet article :